• Nouvelles
  • Globale

L'Europe, obstacle majeur à une alliance Hamon-Mélenchon

L'Europe, obstacle majeur à une alliance Hamon-Mélenchon

Après avoir refroidi les ardeurs de ceux qui espéraient le voir rejoindre Benoît Hamon, et alors que les écologistes continuent de négocier avec ce dernier, Jean-Luc Mélenchon a lancé hier soir lors de son meeting à Strasbourg une invitation à Yannick Jadot et Benoît Hamon, pour rejoindre une candidature unique: la sienne.

"Je souhaite qu'il y ait un nouveau traité budgétaire européen, qui permette une régulation politique et démocratique de la zone euro", a-t-il ajouté, en précisant que ce projet de traité, qu'il a confié à l'économiste Thomas Piketty, serait présenté "dans quelques semaines à nos partenaires allemands".

Une rencontre informelle avec le candidat EELV Yannick Jadot pourrait avoir lieu ce jeudi à l'occasion des débats autour de l'approbation du CETA, intervenue mercredi au Parlement européen. Ce rapprochement pourrait conduire à une candidature unique pour l'élection présidentielle.

Avant toute discussion sur les programmes et les idées, l'ancien président du Parti de gauche a déjà une idée du candidat qui devra représenter la gauche à l'élection. Sur les 17.077 électeurs qui étaient appelés à voter entre mardi et jeudi, 10.155 ont effectivement donné leur avis sur le site de la primaire écologiste.

More news: Le pétrole baisse un peu

Depuis la victoire à la primaire socialiste du candidat le plus à gauche du PS, Benoît Hamon, l'idée d'une alliance avec Jean-Luc Mélenchon travaille l'électorat de gauche mais beaucoup la jugent improbable.

Comme Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon sait la force qu'aurait une candidature commune aux prochaines élections.

"Jean-Luc Mélenchon a son quart d'heure chasseur de têtes (...) Il a dit que Benoît Hamon était l'expression d'une vague, et que cette vague venait de lui d'ailleurs. Il a tort. Parce qu'aujourd'hui si la gauche est fragmentée, c'est Marine Le Pen qui l'emporte", a expliqué le député de Paris.

" Quand on me dit que je veux des têtes, non, je n'en ai jamais demandé".

Laisse ton commentaire

Laisse ton commentaire


Dernières nouvelles

Briser Nouvelles



Conseillé

Le Roi du Maroc en visite au Ghana

C'est dans cette perspective qu'un Forum économique maroco-ghanéen a été organisé à la mi-janvier à Accra. Le Ghana est un pays riche en matières premières.

Zinedine Zidane s'enflamme pour la performance de Karim Benzema — Real Madrid

Puis, dans la foulée, il ne sanctionnait pas une main dans la surface d'Hector Bellerin, malgré les protestations des Munichois. Cristiano Ronaldo, lui, a échoué sur un tableau: il n'a pas réussi à marquer face à Pepe Reina et la défense napolitaine .

Sanctions à l'encontre du vice-président vénézuelien — Etats-Unis

Il a reçu mercredi le soutien crucial de l'armée, acteur incontournable du paysage politique vénézuélien. Décidément, le gouvernement vénézuélien est très protecteur envers les membres de son gouvernement.

Le togolais, Gilbert Houngbo élu président du FIDA

Depuis 2013, il occupait le poste de directeur général adjoint de l'Organisation internationale du Travail (OIT). Cette élection est intervenue lors de la session du Conseil des Gouverneurs du FIDA à Rome hier 14 février.